31e Foulées de Sainte-Maure-de-Touraine

6 septembre 2009

.

L’épreuve, prévue pour des valides, rassemble quatre courses :
– 0,490 km (course réservée aux jeunes) ;
– 0,980 km ;
– 10,2 km ;
– 21,2 km.
J’ai demandé à l’organisateur, comme à mon habitude, de participer en marchant sur la distance des 10,2 km.

Départ 10 h 00 par beau temps. Le tracé s’avère plus difficile encore que les autres car les routes départementales sont très bombées, les chemin caillouteux et comporte des côtes à n’en plus finir avec un pourcentage de descente équivalent.
Bref, nous sommes à Sainte-Maure, le challenge est réussi avec un temps de 1 h 54 minutes.

J’avais prévenu la municipalité de ma présence sur cette épreuve, mais je remarque encore une fois que l’on ne fait pas cas d’un coureur handicapé, la peur peut-être ou encore de l’ignorance… Il serait temps que l’on avance dans ce domaine.

Le but de l’opération n’étant pas atteint, je me lance un autre défi.

 L’ Humain, face à lui-même, ira à sa perte, sauf si l’on se donne la main.

 

Un grand merci à tous :

Aux organisateurs des Foulées de Sainte-Maure.
Aux chronométreurs.
À tous les bénévoles qui œuvrent dans l’ombre sans qui rien ne serait possible.
Au public qui m’a encouragé.
À mes caméramans Divi Prod.

À la commune de Sainte-Maure.
À la Nouvelle République.

Les commentaires sont fermés.