Corrida de Chinon

11 septembre 2009

.

La saison des corridas commence début septembre. Je décide de faire les 6 programmées pour toucher un maximum de public.

J’avais demandé à l’organisateur comme à mon habitude si je pouvais participer en marchant sur la distance des 7,377 km de la première, une course semi-nocturne dans les rues de Chinon.
L’épreuve se déroule dans un cadre magnifique mais constitue un challenge difficile dû à plusieurs différences de terrain qui alterne bitume et section pavée sur une grande partie du parcours ; je dois redoubler de vigilance et de prudence car la nuit, les repères changent.

Avant le départ (20 h 30), j’avais demandé à l’organisation de la course si une personne pouvait me suivre en vélo : M. Sébastien Bry, le coordinateur de cette manifestation, a tout de suite fait le nécessaire.
Je rencontre Madame Pascale Berton qui a été mon guide tout le long du parcours et qui n’a pas hésité à être aussi mon photographe, un vrai moment de communion entre valide et handicapé.

Une remise de coupe avait été prévue à mon intention lors de la remise des récompenses, mais pour une fois, je ne suis pas le seul handisport : Isabelle, coureuse non-voyante, était aussi sur cette épreuve et se bat comme moi ; alors, bravo Isa !

 

Un grand merci à tous :

À Monsieur Bry Sébastien, l’organisateur de la Corrida.
À Madame Pascale Berton, mon guide en vélo.
Aux chronométreurs.
À tous les bénévoles qui œuvrent dans l’ombre sans qui rien ne serait possible.
Au public qui m’a encouragé.
Aux partenaires.

À la commune de Chinon.
Au service des sports.
À la Nouvelle République.

Les commentaires sont fermés.