Foulées IAE

31 mars 2009

.

Je me devais de relever ce challenge parmi les valides ; les Foulées IAE sont tellement sympas !

J’ai bien entendu demandé au tuteur de l’organisation si je pouvais participer en marchant sur la distance des 5 km (le tuteur est le responsable du projet des foulées IAE, il change chaque année).

Les étudiants ont tout de suite adhéré à mon défi, et je pense qu’ils vont l’année prochaine faire de l’information dans ce sens, pour que nous intégrons l’épreuve 2010.

Me voila prêt ! La difficulté est grande : le terrain mêle trois types de surfaces : bitume, pelouse avec dénivellation importante et chemin caillouteux.

iae-zoom2

Prêt à partir !

Départ : 10 h 30. Je pars cette fois le dernier pour ne pas me faire bousculer, je reste sur le coté gauche comme à mon habitude, les coureurs étant prévenus de ma présence avant leur départ.

Des jalonneurs m’encouragent, comme les étudiants et le public.

Le but de l’opération est de faire comprendre aux personnes valides que nous pouvons intégrer des manifestations publiques, avec un peu d’entraînement.

iae-zoom8

Un grand coup de chapeau à toute l’organisation des foulées IAE ! Merci pour votre efficacité et votre dévouement.

iae-zoom4

Comment survivre et rester debout dans un monde qui ignore le handicap ? Il faut savoir s’indigner. Se taire, c’est mourir lentement.

 

 

Un grand merci à tous :

à Monsieur Grégoire LACOSTE, responsable tuteur du projet des foulées IAE.
Aux étudiants du master Sciences du Management.
À l’équipe des Foulées IAE.
À la faculté de médecine.
Aux jalonneurs.
Aux personnes rencontrées sur le parcours.
Aux chronométreurs.
À la Mairie

À la ville de Tours.

Les commentaires sont fermés.