La Galopade

3 mai 2009

.

Encore un challenge parmi des valides : je me devais d’y participer. L’épreuve rassemble quatre courses :
– 1,2 km (course réservée aux jeunes) ;
– 2,4 km (course réservée aux familles) ;
– les 10 km ;
– le semi-marathon, 21 km.

J’ai demandé à l’organisateur, comme à mon habitude, si je pouvais participer en marchant, sur la distance des 10 km cette fois.

La Galopade est une course qui se déroule à Richelieu dans un cadre magnifique (à découvrir) mais un challenge difficile avec plusieurs différences de terrain.

Départ 9 h 30. J’avais demandé à l’organisation de la course si une personne pouvait me suivre en vélo.
Monsieur Patrick Penot, Président de l’association ASCORI, organisateur de cette manifestation, a tout de suite fait le nécessaire.

Je rencontre Monsieur Danger Joël qui a été mon guide tout le long du parcours et qui n’a pas hésité à être aussi mon photographe : un vrai moment de communion entre valide et handicapé.

Une surprise à mon arrivée : le public s’était massé pour m’applaudir.
Monsieur Penot avait informé les spectateurs de ma participation et de mon combat. Une remise de coupe avait été prévue à mon intention.

J’ai pu expliquer mon action en montant sur le podium, devant un public comme on l’aime, réceptif.

Ne juge pas les autres à travers leurs reproches, un jour ils comprendront.

 

Un grand merci à tous :

Un grand merci à Monsieur Patrick Penot, Président de l’association ASCORI
À Monsieur Joël Danger, mon guide à vélo et photographe en même temps.
Aux chronométreurs.
À tous les bénévoles qui œuvrent dans l’ombre sans qui rien ne serait possible.
Au public qui m’a encouragé.
À la mairie, à la commune de Richelieu
À la Nouvelle République.

Les commentaires sont fermés.