La J-2 de Chambray-lès-Tours

29 décembre 2009

.

Dernière course hors stade de l’année !
J’avais demandé à l’organisateur, comme à mon habitude, si je pouvais participer en marchant sur la distance des 7,2 km de cette nocturne qui se déroule en centre-ville.

Le défi s’annonce assez facile, sur un terrain bitumé et par une météo très clémente pour finir la saison 2009. Le circuit est à parcourir deux fois. Les challenges de nuit sont toujours un peu plus difficiles, alors prudence : les routes réservent souvent des pièges.

Je suis pris en charge dès mon arrivée sur le site par Orlane Olu, responsable des activités sportives, qui m’explique le déroulement de la course.

Le départ s’effectue à 20h devant une horde de photographes : le service des sports de la ville de Chambray-Lès-Tours, avec le concours de l’UFOLEP 37, avait fait les choses en grand pour ma dernière course de la saison. Une ambiance festive est assurée par le groupe de musique Big Bedaine Quartet.

Je pars avec 30 minutes d’avance sur la course officielle. Escorté par la police municipale sur le début de parcours, accompagné de Charlotte, bénévole désignée par le Service des Sports qui m’a accompagné sur la distance engagée, et encouragé par chaque signaleur, je boucle les deux tours en 1h 00 min 40 s, finissant 457ème sur 457 participants mais avec la satisfaction d’avoir éveillé les consciences. Un gros travail a été fait pour me permettre de participer à la J-2 par le service des sports de la ville de Chambray.

Les coureurs bouclent très vite les 7,2 km, mais moi, je suis différent : le handicap est présent. Heureusement, cette solution de départ différé nous permet d’intégrer la course ; la méthode commence à faire son chemin au fil des manifestations sportives.

Ma participation à toutes les corridas de la région Centre m’a permis de remporter un trophée dans la catégorie » handisport « , remis par Madame Pascale Martellière, Présidente de l’ UFOLEP 37, une personne qui, comme moi, s’implique beaucoup pour une meilleure compréhension du monde du handicap.
La plus belle des récompenses a été la compréhension des organisateurs de chaque manifestation sportive auxquelles j’ai participé cette année. Merci à eux d’avoir accepté la différence.

Ma participation va peut-être inciter à réfléchir, à créer des épreuves adaptées pour tous en 2010. À chaque niveau de l’échelle sociale, nous devons réfléchir pour comprendre et agir en faveur de tous.

Le handicap ne doit plus être un désavantage, nous sommes à l’aube d’une nouvelle décennie, alors bougeons ensemble !

Il y a dans toute foule des hommes et des femmes que l’on ne distingue pas et qui, sans le savoir eux-mêmes, sont de prodigieux messagers.
Les bonnes idées n’ont pas d’âge, elles ont seulement de l’avenir.

 

Un grand merci à tous :

Au service des sports de Chambray-Lès-Tours.
À Monsieur Philippe Jeanne.
À Mademoiselle Orlane Olu.
À Guillaume, Sébastien et Stéphane.
À Charlotte, mon accompagnatrice et photographe.
À tous les bénévoles qui œuvrent dans l’ombre sans qui rien ne serait possible.
À l’organisation de la course.
À l’ UFOLEP
À Madame Pascale Martellière

À la mairie Chambray-lès-Tours.
À la police Municipale.
À la Nouvelle République du Centre Ouest et à son correspondant, Monsieur Jean-Marc Duret.

Les commentaires sont fermés.