Tourathlon

13 juin 2009

 

  Un challenge différent cette fois : mon premier triathlon parmi des valides.

  J’ai demandé à l’organisateur, comme à mon habitude, si je pouvais participer à cette épreuve qui a été aménagée pour que je participe.
Il s’agit d’une épreuve chronométrée qui rassemble trois disciplines :
– 200 mètres de nage crawl ;
– 4000 mètres en vélo ;
– 1600 mètres de course à pied, piste aménagée pour mon handicap.

  Le triathlon, avec quelques petits aménagements, pourrait être accessible à tous.
Il devrait être élargi dans ce sens : il suffirait de modifier les règles pour attirer plus de public non valide.

L’épreuve s’annonce difficile. Comment mon corps va-t-il réagir à l’enchainement des efforts et de trois épreuves à la suite ? Pas facile de prévoir, mais il est maintenant trop tard : l’engagement est fait.

Début de l’épreuve à 15h00. Natation, vélo et marche s’enchaînent rapidement devant un public massé pour applaudir ma détermination et soutenir mon combat.
Monsieur Hervé Lambert, créateur du Tourathlon avait averti le public de ma participation.

La communion entre valide et handicapé fut parfaite. Pour la prochaine édition en 2010, je pense que le règlement va changer afin que nous participions à cette épreuve sportive.

Le sport est une évasion complète de la vie, on oublie la différence.

 

Ce défi est dédié à Aurore, enfant de la différence.
http://aurore.blogs-handicap.com/

Un grand merci à tous :

Un grand merci à Monsieur Hervé Lambert.
Aux chronométreurs.
À tous les bénévoles qui œuvrent dans l’ombre sans qui rien ne serait possible.
Au public qui m’a encouragé.
À la mairie.

À la ville de Tours.
Le service des sports

Presse
La Nouvelle République.

Les commentaires sont fermés.