Définition du handicap

On nomme handicap la limitation des possibilités d’interaction d’un individu causée par une déficience qui cause une incapacité permanente ou présumée définitive, et qui elle-même mène à un handicap moral, social ou physique. L’expression vient du handicap sportif qui désigne le désavantage imposé à un concurrent pour équilibrer les probabilités de victoires.

Il exprime une déficience vis-à-vis d’un environnement, que ce soit en termes d’accessibilité, d’expression, de compréhension ou d’appréhension. Il s’agit donc plus d’une notion sociale voire politique que d’une notion médicale.

Nouvelle définition donnée par la Loi du 11 février 2005 portant sur l’égalité
des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées :

Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant.

Les commentaires sont fermés.