La formation : un droit fondamental

.

  Un certain nombre d’institutions refusent des étudiants handicapés, en se retranchant derrière des arguments d’ordre médical : « nous n’avons pas la structure pour vous accueillir » ou « nous ne sommes pas certains que vous soyez capables de suivre notre formation ! » Quelle que soit la réponse négative, elle témoigne d’une pratique discriminatoire à l’égard des personnes handicapées.

  De nombreuses associations et organismes privés œuvrent aujourd’hui pour sensibiliser et proposer des solutions aux centres de formations classiques. En adaptant un minimum les lieux de formation aux contraintes du handicap, les personnes handicapés devraient pouvoir accéder à des cursus d’études tout à fait ordinaires.

  La formation est un droit fondamental et constitutionnel qui ne dépend d’aucune considération physique, raciale ou religieuse.

Les commentaires sont fermés.