Les symptômes

La sclérose en plaques ne présente pas d’évolution type : chaque patient présente un ensemble distinct de symptômes, dépendant des zones du système nerveux central qui ont été affectées ; ces symptômes peuvent varier d’une période à l’autre, ainsi que leur intensité. Les systèmes les plus souvent affectés:

– Troubles de la vue : vision floue, double, mouvements oculaires involontaires ;
– Problèmes d’équilibre et de coordination : perte d’équilibre, tremblements, marche instable (ataxie), vertiges, manque de coordination, faiblesse physique (particulièrement les jambes et la marche), rigidité musculaire…
– Problèmes moteurs : faiblesse physique (particulièrement aux membres inférieurs), troubles de la marche, raideur musculaire…
– Troubles de la sensibilité : diminution de la sensibilité, picotements, engourdissements (paresthésie), sensations de brûlure, de douleur dans une partie du corps ;
– Anomalies de l’articulation des mots : ralentissement de la parole, empâtement des mots prononcés, modification du rythme de la parole ;
– Fatigue : une fatigue générale inhabituelle souvent imprévisible et sans proportion avec l’activité entreprise. La fatigue est l’un des symptômes les plus courants (et un des plus gênants) de la sclérose en plaques ;
– Problèmes d’urines et de selles : besoins urgents ;
– Sensibilité à la chaleur (les symptômes séquellaires seront souvent plus gênants lors d’une élévation de la température du corps : conditions climatiques, fièvre, effort physique)
–Troubles cognitifs et affectifs : problèmes de mémoire à court terme, de concentration, de jugement ou de raisonnement.

Si certains de ces symptômes sont immédiatement apparents, d’autres, tels que la fatigue, l’altération des sensations, les problèmes de mémoire et de concentration sont souvent des symptômes « cachés ».

Les commentaires sont fermés.